Visualiser le cœur d’un patient dans un modèle 3D.

Imaginez les avantages si une équipe clinique peut visualiser le cœur d’un patient dans un modèle 3D réaliste avant l’opération. Imaginez maintenant si cette opération est pratiquée sur un enfant. Une telle technologie peut non seulement améliorer l’éducation des étudiants en médecine et des jeunes médecins. Cela pourrait aussi la communication avec les familles dont les enfants subissent ces interventions.

Claudio Capelli fait partie d’une équipe de l’University College London et du Great Ormond Street Hospital. Cette équipe utilise une technologie révolutionnaire de modélisation numérique pour transformer le traitement des enfants souffrant de rares maladies cardiaques congénitales. En bref : ils introduisent la technologie dans le monde clinique pour offrir un traitement meilleur et plus sûr à leurs jeunes patients.

Projet 3D CARE.

L’équipe de Capelli soutient les enfants qui, depuis leur naissance, souffrent de maladies cardiaques congénitales extrêmement complexes et rares et qui, à ce titre, nécessitent des traitements personnalisés. En créant des modèles virtuels très réalistes de ces cœurs. Ils ont désormais la possibilité de prévoir le meilleur traitement. Ils sont également sur le point de pouvoir simuler une procédure cardiovasculaire complexe. Avant d’entrer dans le bloc opératoire afin de comprendre pleinement les défis d’une intervention chirurgicale particulière et de sélectionner la solution la mieux adaptée à chaque cœur spécifique.

Le financement de ce projet – appelé 3D CARE – est assuré par une subvention de la Fondation Dassault Systèmes.  L’équipe d’ingénierie cardiovasculaire de l’hôpital pour enfants de Great Ormond Street et de l’Institut des sciences cardiovasculaires de l’UCL.  Vous pouvez en savoir plus sur ce qui motive Capelli dans une vidéo ci-dessous. Dans un article de notre magazine Compass.

Source: “Cet article original est paru dans le blog de Dassault Systèmes: Naviguer dans le futur”