How Scientific Collaboration Can Be Fueled by the Cloud

How Scientific Collaboration Can Be Fueled by the Cloud

At a time where collaboration in the life sciences industry is more urgent than ever, and the race to develop medical devicesdrugs, and PPE explodes – how can companies and their remote teams – many working from home – stay connected in a secure IT environment to speed innovations to market? For several years even before COVID-19, science-driven companies have been addressing increasing costs and mounting risks by externalizing their research teams to facilitate innovation and refocus in-house efforts on core competencies. Collaboration has been expanding to encompass internal multi-site teams, external industry and academic partners, Contract Research Organizations (CROs), research institutes and consortia. These collaborations fueled rapid restructuring of industry Research and Development (R&D) models and processes, forming vast distributed and integrated R&D networks.

Such shifts in industry practices, while boosting innovation, pose significant challenges for life sciences companies. To realize risk reduction, shorten product development times and increase Return on Investment (ROI), new technologies and systems are required to support remote teams and R&D efforts. Many companies are looking to cloud-based solutions that enable use from anywhere there is a computer and the internet. But before moving to cloud-based solutions, there are several factors to consider

The life sciences ecosystem is complex. First and most important, are the rigorous regulations and the amount of documentation required for compliance. Ensuring compliance becomes harder as the number of people, applications and the amount of shared information increases. As life sciences companies’ efforts outgrow traditional on-premises R&D and computing capabilities, keeping up with the corresponding regulatory and compliance demands becomes a strategic imperative.

Second, are the real-time demands for easy collection and fast analysis of the vast amounts of data, often distributed across multiple locations, teams and people. For example, the data from R&D experimental workflows needs to be collected automatically, with individual lab bench instruments connected directly to a database, and quickly analysed. The stakes are high because any data loss will present a significant setback, making a reliable and effective data backup and recovery systems mission-critical.

Traditional collaboration solutions such as email, messaging and other data exchange methods introduce security challenges and data format incompatibilities. Increasing collaboration in this kind of environment without adequate tools is error-prone, negatively impacts productivity, decreases data quality and lengthens project delivery times.

Enter a cloud-based platform. With adoption of a carefully selected cloud platform, companies across the life sciences landscape can significantly improve operational agility, enable effective scientific collaboration and lower Total Cost of Ownership (TCO).

Cloud Technology is Key to Collaboration and Efficiency

Life sciences industry poses many unique requirements such as regulatory and compliance issues, and an ever-increasing reliance on external discovery and R&D partners. Cloud technology enables truly collaborative work, it allows companies to break down silos and connect their people across multiple functions and from far-away locations. With support of a cloud-based business operation model, as creative collaboration increases, many processes across the life sciences life-cycle can be streamlined and some can be automated. While automated workflows increase overall efficiency, wider access to shared knowledge and advanced analytics contribute to faster development cycles.

Data and information are at the center of life sciences efforts. Collabration in the cloud makes it easier and faster to collect, store, find and manage vast and complex information, enable better decision-making and more effective execution. Data security is also taken care of with the cloud infrastructure, where access is systematically controlled.

Selecting and Implementing a Cloud Platform Solution

Increasingly, organizations need to be focused on their core competencies. For life sciences companies, that core competency is science, not Information Technology (IT) or security. Yet, their business success depends on the ability to securely collaborate among many remote stakeholders, while efficiently leveraging existing open ecosystems. When such holistic collaboration is achieved, it enables better decision making, drives innovation and lays the foundation for meeting the challenges of ever-evolving industry landscape.

The importance of this holistic strategy is clear and cloud computing has proven itself as a viable and valuable solution. Still, many companies need guidance on the best way to evaluate, select and implement a cloud collaboration platform to meet their business and customer needs.

Life Sciences in the Cloud is the Future

In a highly competitive and strictly regulated industry such as life sciences, companies that embrace creative collaboration and use tools that leverage proprietary data are able to get better insights and make faster, more informed business decisions. Operating “at the speed of the cloud” enables life sciences companies to harness the power of innovation for deeper insights, faster discovery and improved outcomes.

 

Source: “This post original appeared on Navigate the Future, the Dassault Systèmes North America blog”

Le Groupe SolidXperience dévoile ses projets de production de masse de ventilateurs sur mesure en réponse à la crise COVID-19

Le Groupe SolidXperience dévoile ses projets de production de masse de ventilateurs sur mesure en réponse à la crise COVID-19

Saint Laurent. 3 avril 2020 – Un voyage de mille kilomètres ne requiert qu’un seul pas. Pour le groupe SolidXperience, ce pas a été fait le 21 mars 2020 sur un canapé du salon du PDG Alex Habrich. En regardant les nouvelles avec sa femme, Susie, toutes deux de plus en plus préoccupées par la propagation de COVID-19, elle est tombée sur une publicité pour le Code Life Ventilator Challenge. Le connaissant et connaissant les capacités des personnes qu’il emploie, c’était l’occasion parfaite. “Je sais que vous pouvez le faire – allez sauver des vies”. C’était tout ce qu’il fallait!

Notre directive était claire: concevoir un ventilateur peu coûteux, simple, facile à utiliser et à construire, qui puisse servir les patients COVID-19, le plus rapidement possible. Le lendemain, Alex a demandé des volontaires, et une équipe diversifiée a été constituée à partir de trois entreprises et de divers horizons.

“Ce projet est une collaboration entre des personnes du Canada et des États-Unis, tout le monde faisant du télétravail! – Alex Habrich, PDG du groupe SolidXperience

En 24 heures, une équipe a été constituée, en 10 jours, les conceptions ont été soumises aux responsables du défi, et en un mois, le Groupe SolidXperience testera un prototype parfaitement fonctionnel du système de ventilation complet OXYGEN prêt à l’emploi.

“On a l’impression de se noyer”, le rapport le plus fréquent des patients du COVID-19 nécessitant une assistance respiratoire, et avec cette image-là, nous nous sommes inspirés de la simplicité d’un appareil respiratoire de plongée. Le Groupe SolidXperience a officiellement commencé à s’attaquer au problème le 23 mars, prêt à aider à sauver le monde autant qu’il le pouvait.

Le groupe a rapidement décidé que le meilleur plan d’action serait de produire une machine qui pourrait à la fois être connectée de manière conventionnelle dans un cadre hospitalier et fonctionner comme une unité autonome dans les pays en développement ou en cas de débordement d’urgence.

L’étape suivante consistait à analyser les spécifications du produit et à commencer à créer des schémas définissant les pièces requises et montrant comment ces pièces interagissent pour créer les résultats souhaités. Avec l’aide du groupe de conseillers médicaux du projet, le groupe a pu prendre les schémas initiaux et les modifier en équipe. Tout est en ligne !

Puis ont commencé plusieurs journées de travail rapide, d’édition, de révision, de discussion et de décision. L’accessibilité financière a toujours été un facteur clé. L’appareil devait avoir une bonne capacité de survie, une configuration et une interface utilisateur intuitives, des pièces faciles à entretenir et à remplacer, et devait être fabriqué en masse à un coût aussi bas que possible. Ce processus itératif s’est déroulé jusqu’au 29 mars, date à laquelle les schémas ont été finalisés. Une fois l’ingénierie en place, la conception du produit a pris son envol.

Ensuite, l’emballage : obtenir tous les composants nécessaires pour les placer dans un boîtier maniable, transportable, robuste, facile à utiliser et fiable. Sous la pression du concours CODE LIFE, dont la date de soumission était le 31 mars, ce processus a été lancé avec succès et s’est achevé le 30 mars. Pendant ce temps, l’interface numérique permettant de gérer les vannes internes, les solénoïdes et les capteurs afin de fournir une lecture claire, y compris une mise en marche/arrêt sécurisée et des alarmes, a été préparée.

23h58 le 31 mars 2020 – Le Groupe SolidXperience a soumis avec succès sa candidature au CODE LIFE Ventilator Challenge et est reparti avec un nouvel objectif.

Inspiré par la rapidité et l’efficacité avec lesquelles son équipe a pu reconcevoir le système de ventilation tout en étant physiquement séparé et déconcerté par le prix demandé gonflé pour les machines actuelles, Alex a décidé que, quel que soit le résultat du concours, le Groupe SolidXperience produirait ses ventilateurs plus fiables et moins chers.

Mais le combat n’est pas encore terminé! Dans les semaines à venir, plusieurs autres mesures doivent être prises rapidement pour respecter la date butoir du 1er mai pour un prototype fonctionnel. Au fur et à mesure que les pièces physiques de la première construction sont rassemblées, l’interface doit être codée et l’assemblage doit passer par une série de tests et de simulations spécifiques, afin de déterminer s’il répond aux normes préétablies et peut être étiqueté “qualité médicale”.

Les deux sociétés du Groupe SolidXperience, Mecanica Solutions et SolidXperts, sont impatientes de faire leur entrée dans le monde, de continuer notre voyage de mille lieues et de faire ce que nous pouvons pour aider à sauver des vies dans le monde entier.

Merci aux membres de l’équipe et aux professionnels suivants pour leur participation à la réussite de ce projet !

Consultez régulièrement notre site et suivez-nous sur les médias sociaux pour ne jamais manquer une mise à jour. N’hésitez pas à nous contacter pour toute question.

CATIA Cognitive Augmented Design for Lightweight Engineering

CATIA Cognitive Augmented Design for Lightweight Engineering

Enjoy the E-Seminar!

In today’s increasingly competitive market, designers must push past conventional ways of working. Innovating one concept at a time is no longer a sustainable method. CATIA Function-Driven Generative Designer enables non-specialists to automatically generate optimized conceptual parts from a functional specification at the push of a button. By varying inputs, designers are able to generate multiple variations to compare and analyze. Then, manufacturing-driven specialized wizards will help to detail design the concept in a limited time whatever the manufacturing process you selected to produce the part, additive manufacturing or 3-axis milling for example.

Dassault Systèmes invites you to the CATIA Cognitive Aumented Design webinar, a privileged moment of exchanges with experts from Dassault Systèmes.

COMPLETE THE FORM

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.